DCB/DBC Mobile beta
+

Nouvelles du DBC/DCB

Nouvelles biographies

Biographies mises à jour

Biographie du jour

NAHNEBAHWEQUAY – Volume IX (1861-1870)

décédée le 26 septembre 1865 dans le canton de Sarawak, Haut-Canada

La Confédération

Le gouvernement responsable

Sir John Alexander Macdonald

De la colonie de la Rivière-Rouge au Manitoba (1812–1870)

Sir Wilfrid Laurier

Sir George-Étienne Cartier

Sports et sportifs

Les fenians

Les femmes dans le DBC/DCB

Les conférences de Charlottetown et de Québec en 1864

Les textes introductifs du DBC/DCB

Les Acadiens

Module éducatif

La guerre de 1812

Les premiers ministres du Canada en temps de guerre

La Première Guerre mondiale

La place du Canada dans l’Empire britannique


La montée du nationalisme impérialiste au Canada anglais et l’émergence de la question de la place du pays dans l’Empire britannique constituèrent un défi pour Wilfrid Laurier. En 1895, le secrétaire d’État aux Colonies, Joseph Chamberlain, proposa une nouvelle fédération impériale plus robuste, comprenant des tarifs préférentiels et des pactes de défense :

L’Angleterre véhiculait un nouvel impérialisme centré sur les incomparables vertus de la race anglo-saxonne et l’obligation de convertir le plus grand nombre de peuples à sa brillante civilisation […] Ce plan partagea les Canadiens en deux camps : d’un côté, de nombreux Canadiens anglais qui acceptèrent cet impérialisme et, se définissant comme nationalistes, estimèrent que le cadre impérial deviendrait le moteur du passage de l’état de colonie à celui de nation pleinement souveraine ; de l’autre, de nombreux Canadiens français qui refusèrent l’impérialisme, car il pouvait conduire à la participation aux guerres étrangères et au sacrifice des intérêts du pays.

 

Laurier, qui devint premier ministre l’année suivante, navigua tant bien que mal entre les souhaits conflictuels des Canadiens. Durant son mandat de premier ministre (1896–1911), il fut attaqué par ceux qui le jugeaient trop impérialiste et, à la fois, par ceux qui ne le trouvaient pas assez « britannique » [V. Le premier ministre : les relations extérieures].

Pour en apprendre davantage sur la question de la place du Canada dans l’Empire britannique, nous vous invitons à consulter ces biographies.

◀◀  5 6 7 9 10 11  ▶▶