DCB/DBC Mobile beta
+

Nouvelles du DBC/DCB

Nouvelles biographies

Biographies mises à jour

Biographie du jour

AFFLECK, ANNIE EMMA – Volume XIV (1911-1920)

née le 26 juin 1845 à Halifax

La Confédération

Le gouvernement responsable

Sir John Alexander Macdonald

De la colonie de la Rivière-Rouge au Manitoba (1812–1870)

Sir Wilfrid Laurier

Sir George-Étienne Cartier

Sports et sportifs

Les fenians

Les femmes dans le DBC/DCB

Les conférences de Charlottetown et de Québec en 1864

Les textes introductifs du DBC/DCB

Les Acadiens

Module éducatif

La guerre de 1812

Les premiers ministres du Canada en temps de guerre

La Première Guerre mondiale

La rébellion du Nord-Ouest (1885)


Le 22 novembre 1885, la carrière politique de Wilfrid Laurier fait un autre bond en avant. La rébellion du Nord-Ouest alarme alors le pays et la pendaison du chef métis Louis Riel, quelques jours auparavant, indigne notamment les Canadiens français. Dans une atmosphère survoltée au Champ-de-Mars à Montréal, Laurier saisit l’occasion pour conquérir le cœur de ses compatriotes :

Devant près de 50 000 personnes, Laurier s’emporta à un point tel qu’il ne put retenir ces phrases qui frappèrent l’imaginaire collectif : « Si [j’]avai[s] été sur les bords de la Saskatchewan lorsqu’éclata la révolte [j’]aurais pris [moi]-même les armes contre le gouvernement [...] l’exécution de Riel a été un meurtre judiciaire [...] » [...] En cette journée, Laurier s’était joint à l’âme triste des Canadiens français et l’avait certainement conquise.

 

Pour en savoir davantage sur les événements associés à la rébellion du Nord-Ouest et sur la pendaison de Riel, nous vous invitons à explorer les biographies suivantes.

◀◀  4 5 6 8 9 10  ▶▶