DCB/DBC Mobile beta
+

DeLAUNE, WILLIAM, officier, date et lieu de naissance inconnus ; il semble qu’il soit demeuré célibataire ; décédé le 18 février 1761 en Angleterre.

II est possible que William DeLaune ait été le fils d’Henry DeLaune ou ait eu des liens de parenté avec ce dernier, qui était capitaine d’infanterie dans le régiment de Harrison, selon l’annuaire de l’armée de 1740. William fut nommé lieutenant du 20e régiment d’infanterie le 24 juillet 1754 et fut promu au grade de capitaine le 1er septembre 1756. À l’époque, James Wolfe faisait partie du même régiment, avec le grade de lieutenant-colonel. Lorsqu’on transforma le 2e bataillon en un nouveau régiment, le 67e d’infanterie, en 1758, Wolfe en devint le colonel et DeLaune y fut nommé capitaine.

Wolfe éprouvait visiblement beaucoup d’estime pour lui et le considérait comme un futur commandant d’infanterie légère. Le 11 février 1758, sur le point de s’embarquer pour Louisbourg, île Royale (île du Cap-Breton), Wolfe écrivait que « la nature prédisposait DeLaune à faire la guerre sur le continent nord-américain ». Après la chute de Louisbourg, il écrivait encore que « si Sa Majesté avait bien voulu permettre à [Guy Carleton*], à titre d’officier du génie, et à DeLaune ainsi qu’à deux ou trois autres officiers d’infanterie légère, de les accompagner, ils auraient réussi beaucoup plus rapidement ». Wolfe fut autorisé à emmener DeLaune dans son expédition contre Québec en 1759. Pendant le voyage, Wolfe pria DeLaune d’apposer sa signature sur son testament, en qualité de témoin. DeLaune était l’un des six officiers à chacun desquels Wolfe léguait « 100 guinées pour qu’ils s’achètent des épées et des bagues en souvenir de leur ami ».

DeLaune fut nommé, semble-t-il, au bataillon provisoire d’infanterie légère que commandait le lieutenant-colonel William Howe. Il était probablement à la tête d’une compagnie. Au moins une fois on trouve mention de lui comme major, mais s’il fut jamais promu à ce grade temporaire, on n’en trouve pas trace dans l’annuaire de l’armée. Quand Wolfe organisa le débarquement à l’anse au Foulon prévu pour le 13 septembre 1759, il confia à DeLaune le commandement d’un détachement de 24 volontaires de l’infanterie légère, que transportait le bateau de tête et qui devait prendre d’assaut la falaise par le sentier devenu depuis célèbre. Mais la marée descendante entraîna les bateaux plus loin que l’endroit convenu et c’est Howe qui, apparemment, joua le rôle principal. D’après les notes du brigadier George Townshend*, Howe donna à DeLaune l’ordre de se déplacer le long de la plage et d’attaquer le sentier comme on l’avait prévu, tandis que lui-même et les compagnies de son bataillon qui étaient en tête « escaladaient courageusement les rochers qui se trouvaient devant eux », ce qui ne semble pas avoir fait partie des ordres donnés par Wolfe. L’attaque de Howe prit les défenseurs à revers et « facilita considérablement le succès » remporté par le détachement de DeLaune.

Après la bataille, DeLaune et le capitaine Thomas Bell*, l’un des aides de camp de Wolfe, ramenèrent le corps de ce dernier en Angleterre et, comme le dit Bell, « accompagnèrent [leur] noble maître jusqu’à sa tombe ». DeLaune dut sans doute réintégrer alors le 67e régiment en Angleterre où il mourut un peu plus d’un an après, toujours avec le grade de capitaine. Dans son testament daté de 1765, il léguait tous ses biens à sa mère, Lucy.

C. P. Stacey

APC, MG 18, M3, 24 (journaux de Thomas Bell).— PRO, Prob. 11/864, f.99.— Army list, 1740 ; 1756 ; 1757 ; 1759 ; 1761.— C. T. Atkinson et D. S. Daniell, Regimental history : the Royal Hampshire Regiment [...] (3 vol., Glasgow et Aldershot, Angl., 1950–1955), I.— Stacey, Quebec, 1759.— Beckles Willson, The life and letters of James Wolfe [...] (Londres, 1909).

Bibliographie générale

Comment écrire la référence bibliographique de cette biographie

C. P. Stacey, « DeLAUNE, WILLIAM », dans Dictionnaire biographique du Canada, vol. 3, Université Laval/University of Toronto, 2003– , consulté le 17 avril 2014, http://www.biographi.ca/fr/bio/delaune_william_3F.html.

Information à utiliser pour d'autres types de référence bibliographique

Permalien: http://www.biographi.ca/fr/bio/delaune_william_3F.html
Auteur de l'article:   C. P. Stacey
Titre de l'article:   DeLAUNE, WILLIAM
Titre de la publication:   Dictionnaire biographique du Canada, vol. 3
Éditeur:   Université Laval/University of Toronto
Année de la publication:   1974
Année de la révision:   1974
Date de consultation:   17 avril 2014