DCB/DBC Mobile beta
+

Nouvelles du DBC/DCB

Nouvelles biographies

Biographies mises à jour

Biographie du jour

BIBAUD, FRANÇOIS-MAXIMILIEN – Volume XI (1881-1890)

né à Montréal le 23 octobre 1823

La Confédération

Le gouvernement responsable

Sir John Alexander Macdonald

De la colonie de la Rivière-Rouge au Manitoba (1812–1870)

Sir Wilfrid Laurier

Sir George-Étienne Cartier

Sports et sportifs

Les fenians

Les femmes dans le DBC/DCB

Les conférences de Charlottetown et de Québec en 1864

Les textes introductifs du DBC/DCB

Les Acadiens

Module éducatif

La guerre de 1812

Les premiers ministres du Canada en temps de guerre

La Première Guerre mondiale

Presse
Titre original :  This Was Manitoba: December 28: Manitoba's first newspaper; Terry Sawchuck; Brandon Gaol's first hanging.

Provenance : Lien


Walter Robert Bown, à titre de rédacteur en chef et propriétaire du Nor’Wester, premier journal publié à la Rivière-Rouge (1859), a défendu la position des partisans de l’annexion de la colonie au Canada :

La première fois que Bown fut mêlé à une controverse, ce fut au début de 1868, soit au moment où Schultz, incarcéré pour dettes, sortit de prison grâce à un coup de force organisé par sa femme, Agnes Campbell Farquharson. Rédacteur en chef du Nor’Wester en l’absence de Schultz, Bown écrivit que la majorité des habitants de la Rivière-Rouge approuvait cette intervention, défi lancé à la tyrannie de la Hudson’s Bay Company et, en particulier, à celle de son appareil judiciaire. Or, seule une poignée d’immigrants canadiens de fraîche date étaient de cet avis, comme en témoigna bientôt une pétition dans laquelle 804 résidents contestaient les assertions de Bown. Une délégation de pétitionnaires lui demanda d’insérer le texte dans le Nor’Wester, ce qu’il refusa sous prétexte qu’il manquait de papier. On le menaça alors de saisir l’imprimerie et de l’expulser de la colonie, sur quoi il accepta de tirer 50 exemplaires de la pétition. Apparemment, un malentendu survint au sujet du paiement. Bown accusa publiquement de vol les deux Métis qui avaient pris livraison des exemplaires. Poursuivi pour diffamation, il fut reconnu coupable et, faute d’avoir acquitté les dommages-intérêts, fixés à 14 £ 19 s 6 d, il purgea une courte peine d’emprisonnement.

“Les événements qui survinrent de mars à mai 1868 renforcèrent l’opinion de Bown sur le caractère inadéquat du régime de la Hudson’s Bay Company, sur son incapacité de maintenir l’ordre dans la colonie (les menaces contre lui avaient été proférées en présence du gouverneur d’Assiniboia et de Rupert’s Land, William 
Mactavish*) et sur la nature injuste de tribunaux soumis à sa loi. Lui-même et Schultz redoublèrent donc d’efforts pour discréditer l’hégémonie de la compagnie et promouvoir l’annexion de Rupert’s Land au Canada dans les colonnes du Nor’Wester.

 

Pour en savoir davantage sur la presse à la Rivière-Rouge et les articles sur la colonie publiés entre 1812 et 1870, vous pouvez consulter les biographies qui suivent.

◀◀  12 13 14 15 16 17 18  ▶▶