DCB/DBC Mobile beta
+

IGNACE DE PARIS, père, prêtre, capucin, mémorialiste, décédé à Paris en 1662.

Il est malheureusement impossible de fournir des précisions sur la naissance et la famille de ce personnage. On sait toutefois qu’il fit sa profession religieuse dans l’ordre des Mineurs capucins de Paris le 2 février 1621. En 1641, il débarqua à Port-Royal, principal centre religieux de la région desservie par sa communauté depuis 1632. Il passa 11 années dans les missions capucines suivantes : Port-Royal, rivière Saint-Jean, Canseau, Saint-Pierre, Nipisiguit (Bathurst, N.-B.), Kennebec et Pentagouet (Castine, Me). Il était supérieur à ce dernier endroit en 1646 et 1647. Il y accueillit le jésuite Gabriel Druillettes qui, en 1646, remplit une mission spéciale auprès des Abénaquis. En mai 1650, à la suite de la mort accidentelle de Menou d’Aulnay, syndic des Capucins, c’est Ignace de Paris qui recueillit et inhuma son corps en la chapelle de Port-Royal. Deux ans plus tard, l’immixtion du marchand rochelais Emmanuel Le Borgne dans le gouvernement de l’Acadie le força à retourner définitivement en France. Il mourut le 29 janvier 1662 au couvent de Saint-Honoré, à Paris, après avoir été prédicateur à Tours.

Le père Ignace de Paris a laissé, entre autres, deux importants écrits : une lettre datée du 6 août 1653 témoignant en faveur de d’Aulnay, et une Brève relation de la mission d’Acadie, rédigée en 1656 à la demande de la Congrégation de la Sacrée Propagande. Selon le père Alexis, cet écrit constitue le meilleur compte rendu qui ait été conservé sur la mission capucine de l’époque en Acadie. C’est un document officiel remarquable par la précision et l’authenticité des faits qui y sont signalés. Le but du père Ignace était d’abord de préconiser la restitution aux Français des places importantes de Pentagouet, de la rivière Saint-Jean et de Port-Royal, et la restauration de la mission capucine ; il voulait ensuite démontrer l’état florissant de la mission d’Acadie sous les Capucins et l’illogisme de les remplacer par de nouveaux missionnaires ; il espérait en outre exposer ses vues sur les moyens d’apostolat les mieux appropriés à l’Acadie. Les Capucins avaient dû se retirer en France en 1655 après la seconde conquête du pays par les Anglais l’année précédente. L’exposé d’Ignace de Paris, destiné à décider la Propagande à encourager le retour de son ordre en Acadie, n’eut aucun succès. En effet, il faudra attendre la fin du xixe siècle avant que les Capucins y reprennent leur œuvre missionnaire. Dans cette même relation, Ignace de Paris tient Le Borgne responsable de la perte de trois postes français et du départ de Mme de Brice, directrice du collège des jeunes sauvagesses à Port-Royal et gouvernante des filles de d’Aulnay.

Le père Ignace était rempli d’admiration pour les langues indigènes de l’Acadie. Tout en admettant qu’elles étaient particulièrement difficiles, il leur reconnaissait beaucoup de beauté et de richesse d’expression. Au dire du père Albéric, Ignace de Paris est le premier historien de l’Église d’Acadie. Il fut sans contredit l’un des membres les plus compétents et les plus zélés de son ordre à exercer son apostolat en Acadie.

J.-Roger Comeau

Archivum Sacrae Congregationis de Propaganda, Rome, Lettere Antiche, 260, f.25, Ignace de Paris, Brevis ac dilucida [...] (Brève relation de la mission d’Acadie [...] 1656) ; photocopie et traduction de l’original aux APC, FM 17, I ; V. RAC, 1904, app. H.— BN, MSS, Fr. 25 055, f.79.— Coll. de manuscrits relatifs à la Nouv.-France, I – 136–139 (Lettre du père Ignace de 1653).-Maurice Albéric, Les Capucins en Acadie, 1632–1654, La Nouvelle-France, XIV (1915) : 337–345 ; 416–425, 565, 573 ; XV (1916) : 27–34.— Alexis, Le Canada héroïque et pittoresque (Bruges et Paris, [1927]), 50–58.— Candide de Nant, Pages glorieuses, 215, 233s., 273.

Bibliographie générale

Comment écrire la référence bibliographique de cette biographie

J.-Roger Comeau, « IGNACE DE PARIS, père », dans Dictionnaire biographique du Canada, vol. 1, Université Laval/University of Toronto, 2003– , consulté le 22 nov. 2014, http://www.biographi.ca/fr/bio/ignace_de_paris_1F.html.

Information à utiliser pour d'autres types de référence bibliographique

Permalien: http://www.biographi.ca/fr/bio/ignace_de_paris_1F.html
Auteur de l'article:   J.-Roger Comeau
Titre de l'article:   IGNACE DE PARIS, père
Titre de la publication:   Dictionnaire biographique du Canada, vol. 1
Éditeur:   Université Laval/University of Toronto
Année de la publication:   1966
Année de la révision:   1966
Date de consultation:   22 novembre 2014