DCB/DBC Mobile beta
+

Nouvelles du DBC/DCB

Nouvelles biographies

Biographies mises à jour

Biographie du jour

LANDRY, AMAND – Volume X (1871-1880)

né le 8 décembre 1805 à Memramcook, comté de Westmorland, N.-B.

Sir Wilfrid Laurier

Sir George-Étienne Cartier

Sports et sportifs

Les fenians

Les femmes dans le DBC/DCB

Les conférences de Charlottetown et de Québec en 1864

Les textes introductifs du DBC/DCB

Les Acadiens

Module éducatif

La guerre de 1812

Les premiers ministres du Canada en temps de guerre

La Première Guerre mondiale

BOQUET, CHARLES, donné des Jésuites, né vers 1630, décédé après 1681.

On ne possède aucun renseignement sur la vie de Charles Boquet jusqu’en 1657, année après laquelle il apparaît assez fréquemment dans le Journal des Jésuites et les Relations. En effet, jusqu’en 1667, il semble avoir été l’un des meilleurs guides et interprètes des expéditions en Iroquoisie ; en tout cas, il y accompagna chaque mission importante. En 1657, il est de la mission du père Louis Mercier qui se rend à Sainte-Marie de Gannentaha, et, l’année suivante, il prend une part active à la fuite secrète des Français. En 1666, il retourne trois fois au pays iroquois : une fois en février et mars, comme interprète du père Pierre Raffeix* et des troupes du gouverneur de Rémy de Courcelle ; puis en juillet, avec le père Thierry Beschefer* et l’ambassade qui se rend au fort Orange (Albany, N. Y.) ; enfin de septembre à novembre, avec le père Charles Albanel et l’expédition de M. de Prouville de Tracy. Avec les pères Jacques Frémin et Jean pierron, il participe en 1667 à la réouverture de la mission iroquoise. Entre 1658 et 1666, on semble l’avoir employé surtout à surveiller le transport des provisions entre les résidences jésuites de Québec et de Trois-Rivières. En 1669, la mère Marie de l’Incarnation [V. Guyart], nous le décrit en termes très élogieux comme courrier faisant le circuit des lieux où étaient les pères. « Il sait parfaitement tous les chemins, dit-elle, il est connu de tous les sauvages qui l’estiment et le craignent ». D’après le recensement de 1681 – source ordinairement peu sûre – il est âgé de quelque 51 ans et fait partie des donnés résidant au collège des Jésuites de Québec.

J. Monet

Marie Guyart de l’Incarnation, Lettres (Richaudeau), II : 415.— JJ (Laverdière et Casgrain).— JR (Thwaites).— Recensement de 1681.

Bibliographie générale

Comment écrire la référence bibliographique de cette biographie

J. Monet, « BOQUET, CHARLES », dans Dictionnaire biographique du Canada, vol. 1, Université Laval/University of Toronto, 2003– , consulté le 8 déc. 2016, http://www.biographi.ca/fr/bio/boquet_charles_1F.html.

Information à utiliser pour d'autres types de référence bibliographique

Permalien: http://www.biographi.ca/fr/bio/boquet_charles_1F.html
Auteur de l'article:   J. Monet
Titre de l'article:   BOQUET, CHARLES
Titre de la publication:   Dictionnaire biographique du Canada, vol. 1
Éditeur:   Université Laval/University of Toronto
Année de la publication:   1966
Année de la révision:   1986
Date de consultation:   8 décembre 2016