DCB/DBC Mobile beta
+

BÉGON DE LA COUR, CLAUDE-MICHEL, officier dans les troupes de la Marine, gouverneur de Trois-Rivières, né le 15 mars 1683 à la Martinique, fils de Michel Bégon de La Picardière et de Madeleine Druillon, et frère de l’intendant Michel Bégon ; décédé le 30 avril 1748 à Montréal où il fut inhumé le 1er mai.

Descendant d’une des plus influentes familles de robe de l’administration de la Marine, Claude-Michel Bégon commença sa carrière en 1697 comme garde-marine à Rochefort, où son père était intendant. Il était promu enseigne de vaisseau le 1er janvier 1703 et, neuf ans plus tard, capitaine réformé dans les troupes de la Marine au Canada, où il se rendit avec son frère Michel, nommé intendant. En 1713, il devenait capitaine d’une compagnie de troupes en garnison à Montréal et, en 1714, lieutenant de vaisseau. Étant donné qu’il n’y avait pas de caserne à Montréal, il fut logé dans la maison d’Étienne Rocbert de La Morandière, garde-magasin du roi. Tout comme dans un conte, il tomba amoureux de la fille de Rocbert, Marie-Élisabeth. Son frère et toute la famille Bégon en France furent indignés à l’annonce de son intention d’épouser cette canadienne d’humble origine qu’ils avaient surnommée l’ « iroquoise ». Mais le mariage eut lieu, malgré leur opposition, en décembre 1718, et deux enfants naquirent de cette union : Marie-Catherine-Élisabeth qui épousa en 1737 Honoré Michel de Villebois de La Rouvillière, commissaire à Montréal, et Claude-Michel-Jérôme qui devint officier de marine en France. Claude-Michel fut fait chevalier de Saint-Louis en 1718, et en 1722, le gouverneur Philippe de Rigaud* de Vaudreuil le décrivit comme un « très bon officier [...] d’une conduite fort réglée ».

La carrière de Bégon progressait mais était confinée au Canada car il y a tout lieu de croire qu’en France son mariage resta toujours un obstacle à son avancement. Sa puissante parenté devait se dire qu’après avoir épousé une Canadienne, il était aussi bon pour lui de rester là-bas. Il se peut fort bien que c’est la raison pour laquelle il céda une partie de ses biens en France à ses frères, dont Michel, avant que ce dernier ne quitte Québec en 1726. Cette même année, il fut nommé major de Québec et le gouverneur Charles de Beauharnois le choisit pour diriger un détachement devant chasser les Anglais de leur nouveau fort Oswego (Chouaguen) sur le lac Ontario. Après de longs palabres avec le commandant anglais, Evert Banker (Bancker), et les Iroquois d’Oswego, il revint les mains vides.

Bégon partit pour la France en 1730 où il obtint une pension de 800# comme chevalier de l’ordre de Saint-Louis. En 1731, sur la recommandation de Beauharnois et de l’intendant Hocquart*, qui le qualifièrent d’excellent officier et firent valoir ses nombreuses blessures de guerre, il devint lieutenant de roi à Trois-Rivières. Il occupa le même poste à Montréal à compter du le, avril 1733. En 1743, à la veille de la guerre de la Succession d’Autriche, il fut nommé gouverneur de Trois-Rivières. Il y servit pendant toute la durée des hostilités mais était déjà trop âgé pour prendre une part active à la campagne. Il mourut en 1748 et, un an plus tard, Mme Bégon s’installait à Rochefort d’où elle continua à correspondre avec son gendre Michel ; cette fascinante correspondance lui assure une place de choix dans l’histoire du Canada.

Donald J. Horton

AN, Col., B, 5579 ; Col., C11A, 5489 ; Col., D2C, 222/1, p. 46 (copies aux APC).— Lettres au cher fils. Correspondance dÉlisabeth Bégon avec son gendre (1748–1753), Nicole Deschamps, édit. (« Coll. Reconnaissances », Montréal, 1972).— Le Jeune, Dictionnaire, I : 151.— Yvonne Bezard, Fonctionnaires maritimes et coloniaux sous Louis XIV : les Bégon (Paris, 1932), passim.— Benjamin Sulte, Les gouverneurs des Trois-Rivières, BRH, II (1896) : 71.

Bibliographie générale

Comment écrire la référence bibliographique de cette biographie

Donald J. Horton, « BÉGON DE LA COUR, CLAUDE-MICHEL », dans Dictionnaire biographique du Canada, vol. 3, Université Laval/University of Toronto, 2003– , consulté le 21 nov. 2014, http://www.biographi.ca/fr/bio/begon_de_la_cour_claude_michel_3F.html.

Information à utiliser pour d'autres types de référence bibliographique

Permalien: http://www.biographi.ca/fr/bio/begon_de_la_cour_claude_michel_3F.html
Auteur de l'article:   Donald J. Horton
Titre de l'article:   BÉGON DE LA COUR, CLAUDE-MICHEL
Titre de la publication:   Dictionnaire biographique du Canada, vol. 3
Éditeur:   Université Laval/University of Toronto
Année de la publication:   1974
Année de la révision:   1974
Date de consultation:   21 novembre 2014