DCB/DBC Mobile beta
+

Nouvelles du DBC/DCB

Nouvelles biographies

Biographies mises à jour

Biographie du jour

AFFLECK, ANNIE EMMA – Volume XIV (1911-1920)

née le 26 juin 1845 à Halifax

La Confédération

Le gouvernement responsable

Sir John Alexander Macdonald

De la colonie de la Rivière-Rouge au Manitoba (1812–1870)

Sir Wilfrid Laurier

Sir George-Étienne Cartier

Sports et sportifs

Les fenians

Les femmes dans le DBC/DCB

Les conférences de Charlottetown et de Québec en 1864

Les textes introductifs du DBC/DCB

Les Acadiens

Module éducatif

La guerre de 1812

Les premiers ministres du Canada en temps de guerre

La Première Guerre mondiale

L’opposition de Laurier à la confédération


En 1864, Wilfrid Laurier se joint aux libéraux du Canada-Est (Bas-Canada, Québec actuel) dans le but de s’opposer au projet d’union des colonies de l’Amérique du Nord britannique [V. Les conférences de Charlottetown et de Québec en 1864]. Il craint que cette union, par les pouvoirs accrus qu’elle accordera au gouvernement central, ne mène à l’anéantissement des Canadiens français. Il écrit en 1867 :

[«] Nous sommes livrés à la majorité anglaise [... Il faut] user de l’influence qui nous reste pour demander et obtenir un gouvernement libre et séparé. » Rouge et séparatiste, voilà la position de celui qui, dans quelque 30 ans, dirigerait le pays qu’il cherchait tant à démolir alors […] Puis, le 1er juillet, la Confédération canadienne fut officiellement proclamée. Du coup, à 25 ans, Wilfrid Laurier devait réorganiser sa vie.

 

Pour de plus amples informations sur l’opposition de Laurier à la confédération, nous vous invitons à explorer les biographies suivantes.

◀◀  2 3 4 6 7 8  ▶▶