DCB/DBC Mobile beta
+

NOUË, ANNE DE, officier de la Chambre du roi, puis prêtre, jésuite, missionnaire, né le 7 août 1587 près de Reims, mort gelé sur le Saint-Laurent, près de Sorel, le 1er ou le 2 février 1646.

De famille noble, Anne de Nouë passa plusieurs années à la cour de Henri IV où M. de La Vieuville l’avait pris à son service comme page (on le surnommait « le beau page »). Plus tard, il fut officier de la Chambre du roi. En septembre 1612, il entra au noviciat des Jésuites parisiens, et fit ses études à Paris, où il exerça les fonctions de préfet pendant ses études en théologie (1618–1622), puis à La Flèche et à Nevers. Après deux ans comme ministre du collège de Bourges (1622–1624), il vint au Canada en 1626. Il hiverna en Huronie avec le père de Brébeuf, puis se rendit parmi les Montagnais ; mais, quoique d’une intelligence vive, il ne put ni apprendre les langues ni s’habituer au genre de vie des sauvages. Par ailleurs, il était habile à la pêche, ce qui lui permit, durant la détresse de 1627–1628 à Québec, d’alimenter la communauté et ses amis.

De retour en France (1629–1632), il fut ministre aux collèges d’Amiens et d’Orléans avant de revenir au Canada pour prendre soin des nombreux ouvriers à la résidence de Québec. Il y demeura jusqu’en 1642, année de son départ pour Trois-Rivières. Pendant l’hiver de 1646, il partit pour administrer les sacrements aux soldats de la garnison de Sorel ; il s’égara pendant une tempête de neige. À six milles en amont de Sorel, on retrouva son corps agenouillé, tête nue, les yeux levés vers le ciel. Il fut enterré à Trois-Rivières.

J. Monet

ACSM, ff.38, 4 015 ; biographie manuscrite d’Anne de Nouë établie d’après de vieux catalogues jésuites ; Mémoires touchant la mort et les vertus des pères Isaac Jogues, etc. (Ragueneau), repr. RAPQ, 1924–25 : 41–51.— JR (Thwaites), IV : 266.— Positio causae.— Campbell, Pioneer priests, II : 187–193.— A. M. Pope, The first martyr of the Canadian mis sion, Canadian Register, and Canadian Extension (maintenant Canadian Register), Toronto, 3 mars 1921.-Rochemonteix, Les Jésuites et la N.-F. au XVIIe siècle, I : 158.

Bibliographie générale

Comment écrire la référence bibliographique de cette biographie

J. Monet, « NOUË, ANNE DE », dans FR:UNDEF:public_citation_publication, vol. 1, Université Laval/University of Toronto, 2003– , consulté le 25 avril 2014, http://www.biographi.ca/fr/bio/noue_anne_de_1F.html.

Information à utiliser pour d'autres types de référence bibliographique

Permalien: http://www.biographi.ca/fr/bio/noue_anne_de_1F.html
Auteur de l'article:   J. Monet
Titre de l'article:   NOUË, ANNE DE
Titre de la publication:   FR:UNDEF:public_citation_publication, vol. 1
Éditeur:   Université Laval/University of Toronto
Année de la publication:   1966
Année de la révision:   1966
Date de consultation:   25 avril 2014