DCB/DBC Mobile beta
+

McARTHUR, ALEXANDER, marchand de bois, né le 11 avril 1839 à Williamstown, Haut-Canada, fils de John McArthur et de Margaret McMartin ; il épousa une prénommée Mary Jane et ils eurent trois filles et deux fils, dont l’un mourut en bas âge ; décédé le 23 février 1895 à Asheville, Caroline du Nord, et inhumé à Toronto.

Alexander McArthur partit du comté de Glengarry vers 1863 pour aller travailler à Toronto, peut-être comme caissier dans une banque. En 1872, dans cette même ville, il s’était joint à l’entreprise forestière de son frère John, dont faisait également partie son autre frère Peter ; à eux trois, ils formaient la société McArthur Brothers. Cette année-là eut lieu la vente aux enchères des droits de coupe sur une concession forestière de plus de 5 000 milles carrés située sur la rive nord du lac Huron. La McArthur Brothers et la Cook and Brothers [V. James William Cook*] obtinrent une superficie totale de 911 milles carrés : cette concession forestière, comparativement à celles que d’autres avaient achetées, fut de loin la transaction la plus importante. Durant les dix années qui suivirent les enchères de 1872, on abattit peu de bois sur la rive nord du lac Huron. Au milieu des années 1880, comme le pin se faisait rare près des grandes scieries du Michigan et du sud de la baie Géorgienne, les frères McArthur ainsi que d’autres capitalistes, y compris John Charlton*, John Waldie de la Victoria Harbour Lumber Company et la Beck Manufacturing Company, commencèrent à exploiter davantage cette région facile d’accès.

Comme bien d’autres grandes entreprises forestières au xixe siècle, la McArthur Brothers acquit les droits de coupe sur de vastes concessions un peu partout au Canada et aux États-Unis, soit dans la vallée de l’Outaouais, autour du lac Huron, dans la région de la baie Géorgienne et dans l’ouest du Canada. La société avait son siège social à Toronto, où était posté Alexander McArthur, à titre de président, mais elle avait également des exploitations au Michigan, dirigées de Cheboygan d’abord, et d’East Saginaw par la suite, par Peter McArthur à partir de 1875 environ. Constituée juridiquement en 1886, la McArthur Brothers Company Limited expédiait des douves et du bois de charpente au Royaume-Uni et, pour cette raison, elle y maintenait des succursales ainsi qu’un bureau permanent à Londres. C’est la McArthur Export Company, à Québec, qui s’occupait du commerce d’exportation avec la Grande-Bretagne. D’après la notice nécrologique publiée dans le Globe au décès d’Alexander, la McArthur Brothers fut « l’une des plus grandes exportatrices de bois de charpente vers les marchés extérieurs ». Il semble aussi qu’à l’instar d’autres entreprises elle ait utilisé des concessions forestières à des fins spéculatives. En 1877, par exemple, elle aurait versé 75 000 $ pour obtenir les droits de coupe sur un territoire de 72 milles carrés en bordure de la rivière Wahnapitae (Wanapitei), sur les bords de la baie Géorgienne ; 15 ans plus tard, elle aurait cédé ces droits à une société américaine pour la somme de 550 000 $.

D’autres membres de la famille McArthur se livrèrent également au commerce du bois. L’aîné, Archibald, qui vivait à la ferme familiale dans le comté de Glengarry, participa avec son fils à la fabrication de bois d’œuvre dans le canton de Lancaster, mais « dans une moindre mesure que ses frères ». Walter James McArthur, dont les liens de parenté avec les précédents sont indéterminés, s’occupa quant à lui du transport du bois par bateau sur les Grands Lacs pour la McArthur Brothers.

On ne sait pratiquement rien des activités ou des intérêts personnels d’Alexander McArthur, mise à part l’exploitation forestière. Le Canada Lumberman fit son éloge dans une notice nécrologique en disant de lui qu’il était un « travailleur infatigable », d’une « volonté indomptable ». Le journal rappelait aussi qu’il s’était grandement intéressé à l’exploitation minière au Canada. McArthur mourut en 1895 à Asheville, en Caroline du Nord, où il s’était rendu dans l’espoir d’y recouvrer la santé. Le révérend Daniel James Macdonnell célébra le service funèbre à la résidence familiale du 119, rue St George, à Toronto, et McArthur fut inhumé au Mont Pleasant Cemetery. Il laissa en héritage une fortune estimée à 188 000 $ et son frère Peter lui succéda à la présidence de la McArthur Brothers Company Limited.

Gwenda Hallsworth

York County Surrogate Court (Toronto), no 10954 (mfm aux AO).— Canada Lumberman (Peterborough, Ontario ; Toronto), 6 (1886), no 13 ; 7 (1887), no 7 ; 11 (1890), no 8 ; 13 (1892), no 9 ; 15 (1894), no 1 ; 16 (1895), no 4.— Ontario, Legislature, Sessional papers, 1873, no 11.— Globe, 26–27 févr., 1er mars 1895.— Monetary Times, 8 oct. 1886.— Toronto directory, 1862–1894.— J. E. Defebaugh, History of the lumber industry of America (2 vol., Chicago, 1906–1907).— Toronto, Board of Trade, « Souvenir ».

Bibliographie générale

Comment écrire la référence bibliographique de cette biographie

Gwenda Hallsworth, « McARTHUR, ALEXANDER (1839-1895) », dans Dictionnaire biographique du Canada, vol. 12, Université Laval/University of Toronto, 2003– , consulté le 2 août 2014, http://www.biographi.ca/fr/bio/mcarthur_alexander_1839_1895_12F.html.

Information à utiliser pour d'autres types de référence bibliographique

Permalien: http://www.biographi.ca/fr/bio/mcarthur_alexander_1839_1895_12F.html
Auteur de l'article:   Gwenda Hallsworth
Titre de l'article:   McARTHUR, ALEXANDER (1839-1895)
Titre de la publication:   Dictionnaire biographique du Canada, vol. 12
Éditeur:   Université Laval/University of Toronto
Année de la publication:   1990
Année de la révision:   1990
Date de consultation:   2 août 2014