DCB/DBC Mobile beta
+

LOUET, JEAN-CLAUDE, notaire royal et greffier de l’Amirauté de Québec, fils de Jean Louet et de Catherine Thierry, de la paroisse de Saint-Maclou de Rouen, né en 1681, inhumé à Québec le 28 juillet 1739.

Louet épousa le 15 juillet 1707, à Québec, Anne Morin, veuve de René Deneau. Le 15 mai 1717, une ordonnance de l’intendant Bégon* lui permit « au nom et comme ayant épousé Anne Morin, veuve de feu René Deneau, de choisir un endroit dans l’étendue de la seigneurie de Port-Daniel pour y établir une pêche sédentaire ».

Le 22 mars précédent, Louet avait succédé à Louis Chambalon, décédé, comme notaire royal. Deux ans plus tard, il devint greffier de l’Amirauté de Québec. En fait, Louet était le premier titulaire de ce poste car Charles Guillimin, nommé en 1717, au moment de la création de ce tribunal, l’avait refusé ; ce ne fut du reste que deux ans après sa création officielle que l’amirauté commença à exercer réellement ses fonctions.

Les 16 et 20 avril 1734, Louet siégea comme juge de la Prévôté de Québec, « attendu, précise le registre, l’indisposition de M. le lieutenant général et M. le procureur du Roy ». Atteint de paralysie peu après, il prit sa retraite. Le 14 avril 1738, le ministre informait l’intendant qu’il accordait une pension de 400# à Louet et qu’il confiait la fonction de greffier à Bricault de Valmur, secrétaire de l’intendant Hocquart*. Mais le nouveau titulaire étant mort à Québec le 28 juin 1738, Claude Louet prit la succession, le 20 avril 1739.

Louet père fut inhumé le 28 juillet 1739. Il avait eu trois enfants, dont le précité, qui, s’étant amouraché d’une jeune Anglaise, avait fait parvenir à son père trois « sommations respectueuses », dont les deux dernières, datées des 23 et 24 janvier 1733, le suppliaient de lui permettre d’épouser la jeune fille afin de sauver l’honneur de celle-ci. Le mariage eut lieu le 16 février suivant.

Hervé Biron

AQ, NF, Ord. des int., VI : 272 ; XXVII : 28 ; NF, Registres de la Prév. de Québec, 16 et 20 avril 1734 ; Paroisses, Notre-Dame de Québec. — P.-G. Roy, Inv. ord. int., I : 168s. — Les « sommations respectueuses » autrefois, RAPQ, 1921–22 : 60s. — L.-G. Verrier, Les registres de l’Amirauté de Québec, RAPQ, 1920–21 : 106–131. — J.-E. Roy, Histoire du notariat, I : 122, 351s. — P.-G. Roy, Les secrétaires des gouverneurs et des intendants de la Nouvelle-France, BRH, XLI (1935) : 104.

Bibliographie générale

Comment écrire la référence bibliographique de cette biographie

Hervé Biron, « LOUET, JEAN-CLAUDE », dans Dictionnaire biographique du Canada, vol. 2, Université Laval/University of Toronto, 2003– , consulté le 1 nov. 2014, http://www.biographi.ca/fr/bio/louet_jean_claude_2F.html.

Information à utiliser pour d'autres types de référence bibliographique

Permalien: http://www.biographi.ca/fr/bio/louet_jean_claude_2F.html
Auteur de l'article:   Hervé Biron
Titre de l'article:   LOUET, JEAN-CLAUDE
Titre de la publication:   Dictionnaire biographique du Canada, vol. 2
Éditeur:   Université Laval/University of Toronto
Année de la publication:   1969
Année de la révision:   1969
Date de consultation:   1 novembre 2014