DCB/DBC Mobile beta
+

LEFEBVRE, THOMAS, voyageur, « seigneur de Koessanouskek, interprète pour le Roi de la langue abénaquise », né vers 1647, fils de Jacques Lefebvre, tonnelier, et d’Anne Anjoult, de Rouen (Normandie), décédé entre 1713 et 1715.

On ignore tout sur Lefebvre jusqu’à son contrat de mariage, le 8 septembre 1669, à Québec, avec Geneviève Pelletier (Peltier), veuve de Vincent Verdon. Après son mariage, Lefebvre habita d’abord près de la réserve de Sillery, où ses deux premiers enfants furent baptisés, et se lia d’amitié avec les Abénaquis. En 1692, il exerçait officiellement la fonction d’interprète. Six ans plus tard, il dirigea un important voyage de traite qui lui attira de longs démêlés avec un créancier, Louis Chambalon, celui-ci ayant avancé les fournitures de voyage et de traite. En 1702, il fut délégué à Boston par Monbeton de Brouillan, gouverneur de l’Acadie, et retenu prisonnier quelque temps dans cette ville.

Pour protéger la frontière entre l’Acadie continentale et la Nouvelle-Angleterre, laissée dans une situation très précaire par le traité de Ryswick (1697), le gouverneur et l’intendant concédèrent en seigneurie à Thomas Lefebvre, le 7 mai 1703, le territoire de Koessanouskek (Kouesanouskek), situé entre Meniekec (aujourd’hui Owl’s Head, près de Rockland, Maine, dans la baie de Penobscot) et la rivière Saint-Georges. L’année suivante, le colonel Benjamin Church, parti de Boston, captura par surprise l’interprète et deux de ses fils, Thomas et Timothée ; ils ne furent échangés qu’à l’automne de 1706. Les constructions édifiées par Lefebvre et ses fils avaient été incendiées et la guerre qui suivit les empêcha de jouir davantage de leur seigneurie qu’ils perdirent d’ailleurs lors du traité de paix anglo-abénaquis de 1727.

Honorius Provost

AJQ, Greffe de François Genaple, 17 mars 1703.— Church, King Philips war (Dexter), II : 146–150, 154.— Coll. de manuscrits relatifs à la N.–F., II : 425, 427, 453, 455, 462, 602s.— Jug. et délib., passim, plus particulièrement VI : 560–567.— Maine Hist. Soc., Coll.,1re sér., IV (1856) : 326 ; IX (1887) : 79.— P.–G. Roy, Inv. des concessions, IV : 178s. ; Inv. contrats de mariage, IV : 88.— J. P. Baxter, The pioneers of New France in New England, with contemporary letters and documents (Albany, 1894), 341–346.— Coleman, New England captives, I : 93.

Bibliographie générale

Comment écrire la référence bibliographique de cette biographie

Honorius Provost, « LEFEBVRE, THOMAS », dans Dictionnaire biographique du Canada, vol. 2, Université Laval/University of Toronto, 2003– , consulté le 22 déc. 2014, http://www.biographi.ca/fr/bio/lefebvre_thomas_2F.html.

Information à utiliser pour d'autres types de référence bibliographique

Permalien: http://www.biographi.ca/fr/bio/lefebvre_thomas_2F.html
Auteur de l'article:   Honorius Provost
Titre de l'article:   LEFEBVRE, THOMAS
Titre de la publication:   Dictionnaire biographique du Canada, vol. 2
Éditeur:   Université Laval/University of Toronto
Année de la publication:   1969
Année de la révision:   1969
Date de consultation:   22 décembre 2014