DCB/DBC Mobile beta
+

LE PRÉVOST, PIERRE-GABRIEL, prêtre, curé, né vers 1674, inhumé à Sainte-Foy, près de Québec, le 18 novembre 1756.

Les origines de Pierre-Gabriel Le Prévost sont obscures. D’après Cyprien Tanguay*, il serait le fils de Jacques Le Prévost et de Jeanne Fauvault, dont le mariage fut célébré à l’église Notre-Dame de Québec le 25 novembre 1669. Or ce couple, dont nous perdons toute trace après cette date, ne semble pas avoir eu d’enfant, du moins dans la colonie. De plus, les actes de tonsure et de prêtrise de Le Prévost sont muets sur ses origines. Cependant, nous pouvons fixer sa date de naissance vers 1674 car son acte de sépulture mentionne qu’il mourut à l’âge de 82 ans.

Ordonné prêtre dans la cathédrale de Québec le 7 octobre 1714, 13 ans après avoir reçu la tonsure, Le Prévost fut nommé curé de la paroisse Notre-Dame-de-Foy de Sainte-Foy le 13 janvier 1715. Quelques semaines plus tard, le 5 février, Le Prévost prenait officiellement possession de cette cure dont il s’occupait depuis quelque temps déjà puisqu’il avait inscrit des actes sur le registre paroissial depuis le 28 septembre 1714, alors qu’il n’était que diacre. Le 8 novembre 1756, après plus de 41 ans de ministère, il enregistrait un dernier acte en tant que curé de cette paroisse. Il mourut peu après, laissant un testament daté du 15 novembre 1756 qu’il n’avait pas eu la force de signer en raison de sa grande faiblesse. Il fut inhumé le 18 novembre suivant dans l’ancienne église de Sainte-Foy.

Pierre-Gabriel Le Prévost, malgré l’obscurité qui entoure sa vie et sa carrière, a attiré l’attention de plusieurs chercheurs qui ont cru reconnaître en lui l’auteur d’une statue de Notre-Dame de Foy, conservée aujourd’hui dans l’église de la paroisse mère de Sainte-Foy. Une telle supposition repose sur des bases trop fragiles pour ne pas susciter certains doutes. Il serait hasardeux en effet de traduire, sans y mettre de réserve, l’inscription « L.P.S. 1716 », que l’on peut lire sur la statue par « Le Prévost Sculpsit 1716 ». Cette inscription a été à l’origine d’hypothèses pour la plupart invérifiables sur la prétendue formation artistique du curé de Sainte-Foy. Comme les experts s’entendent pour reconnaître que l’auteur de la statue s’est inspiré des techniques sculpturales propres à l’art canadien, certains chercheurs en ont déduit que Le Prévost aurait appris son métier auprès des maîtres de l’école des Arts et Métiers de Saint-Joachim, mais aucun document ne justifie cette assertion.

En somme, rien ne permet d’affirmer que Le Prévost fut vraiment artiste. Peut-être ne saurons-nous jamais qui sculpta la petite statue de Notre-Dame de Foy, mais cette œuvre n’en demeure pas moins importante pour l’étude de l’art canadien du début du xviiie siècle.

En collaboration avec Michel Cauchon et André Juneau

AAQ, 12 A, Registres d’insinuations A, 809.— AJQ, Registre d’état civil, Notre-Dame de Québec, 25 nov. 1669.— ANQ, Greffe de P.-A.-F. Lanoullier Des Granges, 15 nov. 1756 ; Greffe de J.-N. Pinguet de Vaucour, 7 juin 1734, 8 janv. 1747 ; AP, Pierre-Gabriel Le Prévost.— Archives paroissiales de Notre-Dame-de-Foy (Sainte-Foy, Québec), Registres des baptêmes, mariages et sépultures, 28 sept. 1714, 8, 18 nov. 1756.— ASQ, Polygraphie, XXIII : 53g ; XLVI : 9e ; Séminaire, XCII : 22A, p. ls.— IOA, Dossier Pierre-Gabriel Le Prévost, sculpteur.— Procès-verbaux du procureur général Collet (Caron), RAPQ, 1921–1922, 264–266.— Caron, Inventaire de documents, RAPQ, 1940–1941, 346, 407, 445, 446 ; 1941–1942, 188, 251.— P.-G. Roy, Inv. ord. int., II : 10 ; Inv. testaments, II : 57s.— Tanguay, Dictionnaire ; Répertoire.— Marius Barbeau, Jai vu Québec (Québec, 1957).— Amédée Gosselin, Linstruction au Canada.— Morisset, Coup dœil sur les arts.— Antoine Roy, Les lettres, les sciences et les arts au Canada sous le régime français (Paris, 1930), 230.— H.-A. Scott, Notre-Dame de Sainte-Foy, BRH, VI (1900) : 67–75.

Bibliographie générale

Comment écrire la référence bibliographique de cette biographie

En collaboration avec Michel Cauchon et André Juneau, « LE PRÉVOST, PIERRE-GABRIEL », dans Dictionnaire biographique du Canada, vol. 3, Université Laval/University of Toronto, 2003– , consulté le 25 oct. 2014, http://www.biographi.ca/fr/bio/le_prevost_pierre_gabriel_3F.html.

Information à utiliser pour d'autres types de référence bibliographique

Permalien: http://www.biographi.ca/fr/bio/le_prevost_pierre_gabriel_3F.html
Auteur de l'article:   En collaboration avec Michel Cauchon et André Juneau
Titre de l'article:   LE PRÉVOST, PIERRE-GABRIEL
Titre de la publication:   Dictionnaire biographique du Canada, vol. 3
Éditeur:   Université Laval/University of Toronto
Année de la publication:   1974
Année de la révision:   1974
Date de consultation:   25 octobre 2014