DCB/DBC Mobile beta
+

LA PLACE, SIMON-GÉRARD DE (baptisé Jean, appelé quelquefois erronément Simon Girard de La Place), prêtre, récollet, missionnaire, baptisé le 19 août 1657 à Rouen, France, fils de Pierre de La Place et de Marie Le Couteux, décédé en Acadie le 1er janvier 1699.

Simon-Gérard de La Place entra chez les Récollets de la province d’Aquitaine en 1673. Nommé missionnaire en Nouvelle-France, il débarquait à Québec au cours de l’été de 1683. Il y demeura jusqu’au printemps de 1685, alors qu’on lui confia le poste de la rivière Saint-Jean. C’est à Medoctec (Meductic), village principal des Malécites, qu’il s’établit et reçut, le 18 mai 1686, la visite de Mgr de Saint-Vallier [La Croix*], qui le tenait en très haute estime. Dix années durant, il se dépensa à instruire les sauvages des vérités de la foi avec un zèle qui lui mérita les éloges de l’évêque de Québec aussi bien que ceux de Joseph Robinau de Villebon, gouverneur de l’Acadie. À l’automne de 1695, il monta à Québec présenter à l’intendant Bochart* de Champigny le recensement qu’il avait fait des sauvages de la rivière Saint-Jean.

De retour en Acadie au printemps de 1696, le père Simon accompagna, à titre d’aumônier, quelque 150 sauvages qui participèrent à l’expédition de Pierre Le Moyne* d’Iberville contre Pemaquid. Le 26 août, il revenait au fort Naxouat (Nashwaak), siège du gouverneur de l’Acadie, annoncer la victoire des Français et la prise de Pemaquid par les Malécites. Durant l’hiver de 1696–1697, comme le fort Naxouat se trouvait privé d’aumônier, il prit sur lui d’assurer le service religieux des dimanches et jours de fêtes. Ses forces cédèrent bientôt sous l’ardeur de son zèle et il mourut le 1er janvier 1699. Son frère, Louis-Hyacinthe de La Place*, récollet comme lui, nous apprend dans une lettre à sa mère que, sur les ordres du gouverneur du Canada, le corps du père Simon fut transporté à Québec pour y être inhumé dans l’église des Récollets.

Frédéric Gingras

AN, Col., C11D, 3, ff.118, 125, 132.—Coll. de manuscrits relatifs à la Nouv-France, II : 187, 190, 243.— Webster, Acadia, 16s., 91, 143, 198. [Archives des franciscains (Montréal), dossier La Place.]

Bibliographie générale

Comment écrire la référence bibliographique de cette biographie

Frédéric Gingras, « LA PLACE, SIMON-GÉRARD DE (baptisé Jean, appelé quelquefois erronément Simon Girard de La Place) », dans Dictionnaire biographique du Canada, vol. 1, Université Laval/University of Toronto, 2003– , consulté le 31 oct. 2014, http://www.biographi.ca/fr/bio/la_place_simon_gerard_de_1F.html.

Information à utiliser pour d'autres types de référence bibliographique

Permalien: http://www.biographi.ca/fr/bio/la_place_simon_gerard_de_1F.html
Auteur de l'article:   Frédéric Gingras
Titre de l'article:   LA PLACE, SIMON-GÉRARD DE (baptisé Jean, appelé quelquefois erronément Simon Girard de La Place)
Titre de la publication:   Dictionnaire biographique du Canada, vol. 1
Éditeur:   Université Laval/University of Toronto
Année de la publication:   1966
Année de la révision:   1966
Date de consultation:   31 octobre 2014