DCB/DBC Mobile beta
+

HYMAS, SARAH (Bates ; Daines), leader d'une communauté mormone, née le 6 décembre 1841 à Rayleigh, Angleterre, quatrième des huit enfants de William Hymas et de Mary Ann Atkins ; le 16 novembre 1862, elle épousa à Salt Lake City (Utah) Ormus Ephraim Bates, et ils eurent cinq enfants, dont deux moururent en bas âge, puis le 5 avril 1875, à Hyde Park (Utah), Robert Daines, et de ce second mariage naquirent une fille et un fils ; décédée le 27 novembre 1929 à Cardston, Alberta.

Sarah Hymas commença à travailler dès l'âge de dix ans pour gagner sa vie. Elle en avait 16 quand un apôtre de l'Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours, Charles W. Penrose, les convertit, elle et tous les membres de sa famille sauf un, au mormonisme. En 1861, Sarah et la plupart des siens immigrèrent aux États-Unis. Ils travaillèrent à Brooklyn (New York) durant un an afin de payer leur voyage jusqu'à Salt Lake City, où ils arrivèrent le 26 septembre 1862.

Avant que leur Église n'abandonne la pratique de la polygamie, en 1890, bien des mormons l'acceptaient en croyant que Dieu avait dit à leur patriarche Joseph Smith de l'enseigner. À Salt Lake City, Sarah Hymas devint la sixième épouse d'Ormus Ephraim Bates, fermier, mineur et éleveur. Après la mort de celui-ci en 1873, elle devint la quatrième épouse de Robert Daines, le chef ou évêque de la section de Hyde Park. (Une section était une unité ecclésiastique comparable à une congrégation ; plusieurs sections composaient un pieu.)

Dans les années 1880, la multiplication des lois fédérales contre la polygamie força les mormons polygames à chercher refuge hors des États-Unis. Sous la direction de Charles Ora Card*, un groupe d'hommes échappèrent à la menace d'emprisonnement en émigrant à Lee's Creek (Cardston), dans le sud-ouest de l'Alberta. Daines faisait partie de ce groupe. Avec Sarah et leurs enfants (il avait laissé ses autres femmes et enfants dans l'Utah, espérant les faire venir au Canada par la suite sans susciter de controverse), il monta vers le nord dans un convoi de chariots. Une autre famille mormone les accompagnait. Au cours de ce pénible voyage, Sarah exécuta des tâches normalement dévolues aux hommes, comme conduire et réparer le chariot. Ils arrivèrent à l'automne de 1887.

Malgré l'hostilité exprimée contre les mormons par certains hommes politiques et journalistes, ces familles pionnières se débrouillèrent très bien, notamment grâce à leurs compétences en agriculture et surtout en irrigation. Sarah Hymas joua un rôle déterminant dans la mise en place de l'infrastructure sociale et culturelle de la communauté. Des offices religieux, des assemblées publiques, des soirées de musique et de théâtre se tenaient chez elle. Au cours du premier hiver, elle aida à mettre au monde le premier enfant de race blanche né à Lee's Creek, Zina Alberta Woolf. En outre, elle exerça des fonctions importantes dans la nouvelle section de Cardston : en 1887–1888, elle fut la présidente fondatrice de la Primary Association, qui enseignait la religion mormone aux enfants, et secrétaire de la Relief Society, organisation traditionnelle de femmes mormones vouée aux œuvres de bienfaisance, aux travaux de couture, à la profession de foi et à l'étude des Saintes Écritures.

À l'automne de 1888, Robert Daines retourna à Hyde Park. En 1889, comme il était malade, Sarah Hymas alla le rejoindre afin d'aider ses autres épouses à prendre soin de lui. Elle regagna Cardston en juin 1894, après la mort de Daines. L'année suivante, elle célébrerait le mariage de sa fille Sarah Annie Daines avec un éminent homme d'affaires de la région, Chauncey Edgar Snow. Elle fut présidente de la société de secours de la paroisse de 1894 à 1910 et, à compter de cette année-là, trésorière de la société de secours du pieu. Surnommée avec affection et respect tante ou grand-mère Daines à cause de ses années de dévouement envers son Église et sa communauté, elle était en 1929 la doyenne des survivants des pionniers de 1887.

Siri Louie

International Soc. Daughters of Utah Pioneers (Salt Lake City), E. P. et D. E. Haddock, « History of Sarah Hymas Bates Daines », 17 mai 1968 ; « History of Sarah Hymas », 20 avril 1973.— Lethbridge News (Lethbridge, Alberta), 18 sept. 1895.— News (Cardston, Alberta), 5 déc. 1929.— J. E. W. Bates et Z. A. W. Hickman, Founding of Cardston and vicinity (s.l., 1974).— M. U. Beecher, « Mormon women in southern Alberta : the pioneer years », dans The Mormon presence in Canada, B. Y. Card et al., édit. (Edmonton, 1990), 211–230.— [C. O. Card], The diaries of Charles Ora Card : the Canadian years, 1886–1903, D. G. Godfrey et B. Y. Card, édit. (Salt Lake City, 1993).— Brian Champion, « Mormon polygamy : parliamentary comments, 1889–1890 », Alberta Hist. (Calgary), 35 (1987), nº 2 : 10–17.— Chief Mountain country : a history of Cardston and district, Keith Shaw et Beryl Bectell, édit. (2 vol., Cardston et Calgary, 1978–1987).— Dan Erickson, « Alberta polygamists ? The Canadian climate and response to the introduction of Mormonism's "peculiar institution" », Pacific Northwest Quarterly (Seattle, Wash.), 86 (1995) : 155–164.

Bibliographie générale

Comment écrire la référence bibliographique de cette biographie

Siri Louie, « HYMAS, SARAH (Bates; Daines) », dans Dictionnaire biographique du Canada, vol. 15, Université Laval/University of Toronto, 2003– , consulté le 18 déc. 2014, http://www.biographi.ca/fr/bio/hymas_sarah_15F.html.

Information à utiliser pour d'autres types de référence bibliographique

Permalien: http://www.biographi.ca/fr/bio/hymas_sarah_15F.html
Auteur de l'article:   Siri Louie
Titre de l'article:   HYMAS, SARAH (Bates; Daines)
Titre de la publication:   Dictionnaire biographique du Canada, vol. 15
Éditeur:   Université Laval/University of Toronto
Année de la publication:   2005
Année de la révision:   2005
Date de consultation:   18 décembre 2014