DCB/DBC Mobile beta
+

Dans le cadre de l’accord de financement entre le Dictionnaire biographique du Canada et le Musée canadien de l’histoire, nous vous invitons à participer à un court sondage.

Je veux participer maintenant.

Je participerai plus tard.

Je ne veux pas participer.

J'ai déjà participé au sondage.

Ultime « Au revoir à Ramsay Cook »



Ramsay Cook (assis) et une partie de son équipe : David Roberts, Mary Bentley et Robert L. Fraser — 2002 (Photo de Susan King, tirée de « Rave reviews for the DCB », Edge (Toronto), 3 (2002), n1)

Le volume XV du Dictionnaire biographique du Canada/Dictionary of Canadian Biography (DBC/DCB), paru en 2005, comprend un hommage à Jean Hamelin, décédé en 1998. À la demande (insistante) du personnel des deux équipes de rédaction, le volume inclut également un texte pour dire « Au revoir à Ramsay Cook », alors à la veille de quitter le poste de general editor du DCB.

Le 14 juillet dernier, Ramsay Cook est décédé à son tour. Le bref adieu publié dans le volume XV rend presque parfaitement l’essence de ce que cet homme a intellectuellement, stratégiquement et humainement apporté au projet. Dans son bureau du DCB, Ramsay Cook n’a toujours gardé que deux photos : l’une de sa famille, l’autre de Jean Hamelin. Entre 1989 et 1996, période pendant laquelle une crise financière a secoué le DBC/DCB, Ramsay Cook et Jean Hamelin ont entretenu une amitié fondée sur le respect mutuel, le dévouement au projet et la détermination à en assurer la survie. Ramsay Cook a noué le même genre d’amitié avec Réal Bélanger ; ensemble, ils ont affronté les nombreux défis qui se sont présentés de 1998 à 2006. Les deux équipes de rédaction se sont imprégnées d’un tel idéal de collaboration et s’efforcent de le perpétuer.

Quand les grands chefs partent, ils laissent derrière eux un souvenir impérissable. Notre adieu de 2005 nous revient aujourd’hui en mémoire ; nous le reproduisons ici pour le partager avec vous, en guise d’ultime « Au revoir à Ramsay Cook » :
 

Au revoir à Ramsay Cook


Signature de l’entente entre la University of Toronto et l’Université Laval — Lancement du CD-ROM — Québec, 31 janvier 2001
Ramsay Cook (gen. ed. 1989-  ), Heather Munroe-Blum (V.-P., Research & International Relations, U. of T.), Louise Filion (vice-rectrice à la recherche, Univ. Laval), Réal Bélanger (dir. gén. adj., 1998-  ) (Photo de Marc Robitaille)

Après seize années passées à la direction générale du Dictionnaire biographique du Canada/Dictionary of Canadian biography, Ramsay Cook a décidé de passer la main. Ce choix, on le comprendra aisément, attriste les membres des deux équipes du DBC/DCB qui, dans une résignation empreinte de sérénité, veulent témoigner leur affection à celui qui a tant contribué au projet. Depuis 1989, en effet, ce grand intellectuel, impliqué dans de nombreux débats depuis les années 1960, s’est donné passionnément à cette vaste entreprise, menant à leur terme trois volumes, s’efforçant constamment d’y approfondir la dimension de la recherche tout en maintenant les plus hauts critères en matière d’édition et de précision de l’information. L’homme s’est révélé particulièrement efficace et clairvoyant au cours de certaines étapes cruciales du développement de l’ouvrage et dans les moments de crise financière qui ont jalonné le parcours de ces années : la profondeur de ses analyses et l’immense prestige qui entoure son nom ont ouvert bien des portes qui ont assuré la continuité et le renouvellement du projet. Le convivial, le perspicace, le déterminé, l’audacieux Ramsay Cook s’apprête donc à appareiller vers un autre port où l’attend un programme tout aussi chargé. Les membres de l’équipe de Toronto, qu’il dirigeait particulièrement, n’oublieront pas sa présence rassurante, son côté paternel, soucieux du bien-être de chacun, son esprit d’équité et de justice, sa bonne humeur si envahissante, toujours prête à dénouer les impasses, sa dimension humaine, débordante de générosité. Les membres de l’équipe de Laval se souviendront, pour leur part, de l’accueil chaleureux dont il a gratifié le directeur général adjoint à son arrivée en 1998, de la gentillesse exquise dont il a toujours fait preuve à leur égard, notamment aux réunions des deux bureaux, du respect intégral du caractère bilingue de l’œuvre auquel il tient tant, de sa franchise absolue. Donc, un excellent general editor, un grand homme de la trempe de ceux qu’on espère toujours garder auprès de soi.

Recevez, cher Ramsay, nos remerciements les plus sincères pour tout ce que vous avez accompli au sein de notre projet. Nous vous souhaitons le bonheur de poursuivre votre route dans la joie que vous avez su si bien semer au DBC/DCB.
 

Réal Bélanger

l’équipe de l’université Laval

l’équipe de la University of Toronto


Ramsay Cook avec le professeur Joe Martin lors dune réception tenue par la University of Toronto en 2006. (Photo de la University of Toronto)

L’avis de décès de Ramsay Cook a été publié dans le Globe and Mail le 19 juillet 2016.