DCB/DBC Mobile beta
+

PRICE, WILLIAM EVAN, homme d’affaires et homme politique, né à Québec le 17 novembre 1827, fils de William Price*, premier ancêtre de sa famille au Canada, et de Jane Stewart, décédé à la résidence familiale de Wolfesfield, à Québec, le 12 juin 1880 et inhumé au cimetière Belmont.

William Evan entra alors qu’il était encore jeune dans l’entreprise d’exploitation et de commerce du bois établie par son père dans la région du Saguenay, et qui comptait de nombreux centres de production échelonnés depuis le lac Saint-Jean jusqu’à Sault-au-Cochon (aujourd’hui Forestville), sur la Côte Nord du Saint-Laurent. Célibataire, il avait son pied-à-terre habituel à Chicoutimi, et se transportait de là aux divers chantiers, scieries et lieux de chargement des vaisseaux, où sa présence était requise.

Moins remuant que son frère David Edward*, qui s’occupait de l’organisation et de nombreuses activités extérieures, William Evan était surtout l’homme du maintien de l’entreprise et du contrôle attentif des opérations. Il se laissa cependant entraîner vers la politique, comme ses frères David Edward et Evan John*. Lors de l’élection fédérale de 1872, il se présenta comme candidat conservateur contre Pierre-Alexis Tremblay, dans le comté de Chicoutimi-Saguenay. Dans une circulaire à ses électeurs, il rappela discrètement sa participation aux œuvres sociales, souligna l’importance économique des entreprises Price pour la région, et promit de favoriser la construction du chemin de fer qui devait relier cette région à la capitale de la province ; représentant une population presque toute catholique, bien qu’il fût protestant, il s’engagea en outre à soutenir de toute son influence les écoles catholiques et à suivre « toujours et avant tout, en politique, les conseils des évêques et prêtres ». Élu le 10 septembre, il fit partie de la chambre des Communes jusqu’à la dissolution du parlement, le 2 janvier 1874.

Le 20 juillet 1875, William Evan fut élu député conservateur du même comté à l’Assemblée législative du Québec. Il n’assista pas à la session de 1875 mais, de 1876 à 1878, il fit partie de plusieurs comités spéciaux, notamment du comité sur les chemins de fer, les canaux, les lignes télégraphiques, les mines et les manufactures, et du comité sur l’agriculture, l’immigration et la colonisation. Alors que le ministère de Henri-Gustave Joly* ne se maintenait au pouvoir que par quelques voix de majorité en 1878 et en 1879, le vote de Price avec les libéraux fut parfois décisif. À cause du mauvais état de sa santé, qui l’obligeait à faire des séjours prolongés en Georgie, il démissionna le 13 février 1880 ; il devait mourir quatre mois plus tard.

Cultivé, bienveillant, délicat dans ses procédés, William Evan Price recevait les journaux de langue française, était membre de l’Institut des artisans et de la bibliothèque de Chicoutimi et directeur de la Société d’agriculture. De plus, il entretenait des relations amicales avec l’évêque et la plupart des prêtres de la région et jouissait de l’estime de ses employés et de la population. Il se montra généreux et secourable pour les malheureux. Les anciens qui l’ont connu l’appelaient « le meilleur des Price ». On lui a élevé, à Chicoutimi, en 1882, un monument, auquel on a associé le souvenir de son père, décédé en 1867.

Victor Tremblay

Les Papiers Price, propriété de la Compagnie Price Limitée (Québec), contiennent des renseignements précieux sur les activités de la famille Price mais nous n’avons pu les consulter car la compagnie procède actuellement à leur reclassification.

ASHS, Documents, adresse aux électeurs, 1872 ; Documents, témoignage de J.-A. Gagné, 22 août 1872 ; Documents, Institut des artisans de Chicoutimi ; Dossiers Price, nos 4, 6, 16, 17, 70, 325 ; Mémoires d’anciens.— Journaux de l’Assemblée législative du Québec, 1875–1880.— Le Canadien (Québec), 28 août, 27 oct., 30 oct. 1872, 20 oct. 1873, 14 juin, 16 juin 1880.— Le Courrier du Canada (Québec), 4 oct. 1872, 14 juin, 6 août 1880, 5 juill. 1881, 7 juill. 1882.— L’Électeur (Québec), 25 juill. 1881.— Journal de Québec, 7 juin 1870, 24 sept., 4 oct., 7 oct., 28 oct. 1872.— Le Nouvelliste (Québec), 26 févr., 14 juin 1880, 7 mai 1881.— Desjardins, Guide parlementaire, 188, 223, 281.— Dom. ann. reg., 1880–81, 426s.— P.-G. Roy, Fils de Québec, IV : 94s.— Inauguration du monument érigé à Chicoutimi à la mémoire de William Evan Price, 24 juin 1882 (Québec, 1882).— A. R. M. Lower, Lumbering in Eastern Canada ; a study in economic and social history (thèse de {{ph.d}}., Harvard University, Mass., 1928).— Rumilly, Hist. de la prov. de Québec, I, II.— Storied Quebec (Wood, Atherton et Conklin), I : 384s. ; IV : 403–405.— Tremblay, Histoire du Saguenay.— Les disparus, BRH, XXXII (1926) : 126.

Bibliographie générale

Comment écrire la référence bibliographique de cette biographie

Victor Tremblay, « PRICE, WILLIAM EVAN », dans Dictionnaire biographique du Canada, vol. 10, Université Laval/University of Toronto, 2003– , consulté le 21 oct. 2014, http://www.biographi.ca/fr/bio/price_william_evan_10F.html.

Information à utiliser pour d'autres types de référence bibliographique

Permalien: http://www.biographi.ca/fr/bio/price_william_evan_10F.html
Auteur de l'article:   Victor Tremblay
Titre de l'article:   PRICE, WILLIAM EVAN
Titre de la publication:   Dictionnaire biographique du Canada, vol. 10
Éditeur:   Université Laval/University of Toronto
Année de la publication:   1972
Année de la révision:   1972
Date de consultation:   21 octobre 2014