DCB/DBC Mobile beta
+
Titre original :  Wyatt Galt Johnston | Maude Abbott Medical Museum - McGill University

Provenance : Lien

JOHNSTON, WYATT GALT, médecin, professeur, chercheur et auteur, né le 22 août 1862 à Sherbrooke, Bas-Canada, fils de James B. Johnston, médecin, et de Mary Ann Francis Wyatt ; en décembre 1895, il épousa Julia Turnor ; décédé en 1902 à Montréal.

Après des études au Bishop’s College de Lennoxville, puis à la faculté de médecine du McGill College, Wyatt Galt Johnston obtient son permis d’exercice de la médecine le 30 septembre 1885. Il devient la même année médecin résidant au Montreal General Hospital, où il succède à William Osler* à titre de pathologiste. Démonstrateur en pathologie à la McGill University à compter de 1886, il cumulera plusieurs tâches d’enseignement dans cet établissement. En 1894, il devient un des premiers maîtres de conférences, sinon le premier, en bactériologie au Canada. L’année suivante, il accepte la chaire de pathologie médico-légale, à laquelle s’ajoute en 1897 celle de la santé publique. Johnston se classe parmi les premiers experts en médecine légale au Canada ainsi qu’en font foi certains articles, publiés notamment dans l’Union médicale du Canada, à Montréal.

Parallèlement à son travail en milieu hospitalier et à son enseignement universitaire, Johnston est un bactériologiste recherché sur la scène de la santé publique. En 1894, on le nomme, avec le docteur Robert Fulford Ruttan, bactériologiste au premier laboratoire de bactériologie de Montréal, mis sur pied par le Conseil d’hygiène de la province de Québec.

Johnston fut l’un de ces « hommes-relais », tout comme Amédée Marien, Michel-Thomas Brennan et quelques autres, qui implantèrent les nouvelles techniques étiologiques, diagnostiques et thérapeutiques en sol canadien. Tandis que la plupart des médecins québécois intéressés par cette nouvelle discipline se rendent à l’institut Pasteur de Paris pour recevoir les enseignements d’Émile Roux ou de Fernand Widal, Johnston séjourne quelques années en Allemagne vers 1890, dans les laboratoires de Rudolf Virchow et d’Ernst Grawitz. C’est là qu’il puise les connaissances fondamentales pour pratiquer et enseigner la bactériologie à une époque où cette discipline en est à ses débuts dans les établissements médicaux canadiens. Vers 1895, Johnston entreprend des études sur le procédé d’agglutination avec du sang séché de façon à rendre plus accessible le test diagnostique de la fièvre typhoïde. À l’assemblée annuelle de l’American Public Health Association en septembre 1896, il présente les résultats de ses recherches qui sont, semble-t-il, bien accueillis. Mais l’institut Pasteur l’ayant devancé avec des études similaires, il ne peut revendiquer la paternité de ce nouveau procédé. Néanmoins, ses travaux permettent au Conseil d’hygiène de la province de Québec de mettre ce nouveau test diagnostique au service de la profession médicale. Ils contribuent également à répandre l’usage du sérodiagnostic chez les praticiens québécois. L’un des rares Canadiens à se joindre dès le début à la Society of American Bacteriologists, Johnston est rapidement reconnu par ses pairs comme l’un des spécialistes des analyses bactériologiques de l’eau sur le continent nord-américain.

Wyatt Galt Johnston, qu’intéressent particulièrement les aspects bactériologiques de la diphtérie, publie une quinzaine d’articles et de brochures sur cette grave maladie. Il ne délaisse pas pour autant les autres maladies infectieuses et fait paraître divers articles sur la fièvre typhoïde, la lèpre, la pneumonie, le tétanos ou la tuberculose, notamment, en 1891, et en 1896–1897, dans le Montreal Medical Journal. Il meurt à Montréal en 1902 d’une embolie pulmonaire.

Denis Goulet et Othmar Keel

Wyatt Galt Johnston est l’auteur d’un grand nombre d’articles, notamment : « Notes on the bacteriological study of diphtheria », Montreal Medical Journal, 20 (1891) : 161175 et publié en tirage à part sous le même titre ([Montréal, 1891 ?]) ; A new method for the culture of diphtheria-bacilli in hard-boiled eggs (s.l., [1892 ?]) ; Report on a year’s work in bacteriological diagnosis of diphtheria ([Montréal, 1896 ?]) ; « Nouvelle méthode sérothérapique pour le traitement de la lèpre grecque, Dr Carrasquilla (Colombie) », l’Union médicale, 26 (1897) : 37 ; et coauteur, avec Duncan Donald MacTaggart, de « On the difference between serum and blood solutions, the condition of the test culture and the significance of bacterium coli infection in relation to typhoid diagnosis », Montreal Medical Journal, 25 (18961897) : 709–717 ; et avec George Villeneuve, de : « les Verdicts de la Cour du coroner du district de Montréal, pour le premier semestre de 1893, au point de vue médical », l’Union médicale, 22 (1893) : 393–404 ; « Revue statistique des enquêtes tenues par la Cour du coroner du district de Montréal, pendant l’année 1893 », l’Union médicale, 23 (1894) : 57–67. Le Répertoire de l’ICMH donne une liste de nombreux articles et tirages à part de Johnston.

ANQ-E, CE1-46, 7 déc. 1862.— M. E. [S.] Abbott, History of medicine in the province of Quebec (Montréal, 1931).— « Bulletin médical : les étapes de la bactériologie », l’Union médicale, 24 (1895) : 435–439.— Canadian men and women of the time (Morgan ; 1898).— Denis Goulet et Othmar Keel, « l’Introduction de la médecine pasteurienne au Québec », Congrès international de l’hist. de la médecine, Actes du 31e congrès, sous la dir. de R. A. Bernabeo (Bologne, Italie, 1989), 823–828.— J. J. Heagerty, Four centuries of medical history in Canada and a sketch of the medical history of Newfoundland (2 vol., Toronto, 1928), 1.— D. S. Lewis, Royal Victoria Hospital, 1887–1947 (Montréal, 1969).— H. E. MacDermot, A history of the Montreal General Hospital (Montréal, 1950).

Bibliographie générale

Comment écrire la référence bibliographique de cette biographie

Denis Goulet et Othmar Keel, « JOHNSTON, WYATT GALT », dans FR:UNDEF:public_citation_publication, vol. 13, Université Laval/University of Toronto, 2003– , consulté le 25 avril 2014, http://www.biographi.ca/fr/bio/johnston_wyatt_galt_13F.html.

Information à utiliser pour d'autres types de référence bibliographique

Permalien: http://www.biographi.ca/fr/bio/johnston_wyatt_galt_13F.html
Auteur de l'article:   Denis Goulet et Othmar Keel
Titre de l'article:   JOHNSTON, WYATT GALT
Titre de la publication:   FR:UNDEF:public_citation_publication, vol. 13
Éditeur:   Université Laval/University of Toronto
Année de la publication:   1994
Année de la révision:   1994
Date de consultation:   25 avril 2014