DCB/DBC Mobile beta
+

BOURG, ABRAHAM, représentant d’Upper Cobequid en Nouvelle-Écosse de 1720 à 1726, né à Port-Royal (Annapolis Royal, N.-É.) en 1662, du mariage d’Antoine Bourg et d’Antoinette Landry, décédé probablement après le 13 avril 1736.

En 1720, sous le gouverneur Richard Philipps*, Abraham Bourg fut un des délégués que le conseil de la Nouvelle-Écosse choisit pour représenter les districts acadiens. Il semble qu’on l’ait relevé de ses fonctions à sa propre demande en 1726 pour cause d’infirmité. Le 16 septembre 1727, Francis Richards et les délégués Charles Landry, Guillaume Bourgeois et lui-même refusèrent de prêter le serment d’allégeance au roi George II. En outre, le lieutenant-gouverneur Lawrence Armstrong prétendit qu’ils avaient rassemblé les habitants un jour plus tôt que ne le stipulaient les ordres. Armstrong accusait les délégués en ces termes : « plutôt que d’essayer, par un raisonnement sérieux dont ils étaient bien capables, de convaincre les gens de faire leur devoir, ils les effrayaient en leur présentant le serment comme un lien si irrévocable que ni eux, ni leurs enfants ne pourraient jamais s’affranchir du joug ».

Les délégués furent emprisonnés pour résistance présumée. Néanmoins, on donna ordre de permettre à Bourg « en considération de son grand âge » de quitter la province aussi tôt que possible sans toutefois emporter ses biens avec lui. Comme les autres délégués furent libérés peu de temps après, il semble peu probable qu’Abraham Bourg soit effectivement parti. Un serment daté de 1730 porte une signature qui est peut-être la sienne.

En 1683 il épousa Marie Brun. On ne connaît pas la date de sa mort, mais il se peut que ce soit après le 13 avril 1736, date d’inhumation de Marie Brun, les registres de sépultures l’inscrivant comme la femme et non la veuve d’Abraham Bourg.

Maud Hody

Archives of the Bishop’s House, Yarmouth, N.S., Registres des baptêmes, mariages, et sépultures pour la paroisse Saint-Jean-Baptiste à Annapolis Royal, 1727–1755 (copie aux archives de l’université de Moncton).— AN, Section Outre-Mer, G1, 466 (Recensements de l’Acadie, 1671, 1686, 1693, 1698, 1701, 1703 [Port-Royal], 1714 [Cobequid] ; copies aux archives de l’université de Moncton).— PANS, MS docs., XVII, Lettre de Lawrence Armstrong, 18 nov. 1727 (publiée dans PRO, CSP, Col., 1726–27), XXII, 150, 153, 160, 216ss (publié dans N.SArchives, III).— PANS, Oath of loyalty to George II, 1730.

Bibliographie générale

Comment écrire la référence bibliographique de cette biographie

Maud Hody, « BOURG, ABRAHAM », dans Dictionnaire biographique du Canada, vol. 2, Université Laval/University of Toronto, 2003– , consulté le 22 oct. 2014, http://www.biographi.ca/fr/bio/bourg_abraham_2F.html.

Information à utiliser pour d'autres types de référence bibliographique

Permalien: http://www.biographi.ca/fr/bio/bourg_abraham_2F.html
Auteur de l'article:   Maud Hody
Titre de l'article:   BOURG, ABRAHAM
Titre de la publication:   Dictionnaire biographique du Canada, vol. 2
Éditeur:   Université Laval/University of Toronto
Année de la publication:   1969
Année de la révision:   1969
Date de consultation:   22 octobre 2014