DCB/DBC Mobile beta
+

BLANCHARD, GUILLAUME, un des premiers colons à s’établir à la rivière Petitcodiac, né à Port-Royal (Annapolis Royal, N.-É.) en 1650 du mariage de Jean Blanchard et Radegonde Lambert, décédé en 1716.

En 1672, Guillaume Blanchard épousa Huguette Gougeon, fille d’Antoine Gougeon et de Jeanne Chabrat. Le couple eut 12 enfants entre les années 1674 et 1698. Au mois de juillet 1698, Blanchard et deux de ses fils se joignirent à la seconde expédition de Pierre Tibaudeau à la rivière Chipoudy (Shepody) et les Blanchard, qui voyageaient sur leur propre bateau, explorèrent la rivière Petitcodiac avant de rentrer à Port-Royal quelques mois plus tard. À l’été de 1699, ils retournèrent à la rivière Petitcodiac où ils fondèrent, vraisemblablement près de l’actuel Hillsborough, N.-B., une petite colonie connue pendant un certain temps sous le nom de « village des Blanchard ». Blanchard y revint l’année suivante et de nouveau en 1701. Cette année-là, sa fille, son gendre et deux de ses fils demeurèrent à Petitcodiac durant l’hiver.

Claude-Sébastien de Villieu menaçait Blanchard de poursuites judiciares au nom de son beau-père, Michel Leneuf de La Vallière père, habitant de Beaubassin, qui prétendait que les établissements de Chipoudy et Petitcodiac faisaient partie de sa seigneurie. Le Conseil d’État confirma les colons dans la possession de leurs terres par un décret qu’il rendit en 1703 et renouvela en 1705, mais déclara que La Vallière jouirait des droits seigneuriaux sur le territoire.

Après ce succès remporté par La Vallière, les Blanchard perdirent tout espoir d’obtenir des droits seigneuriaux pour eux-mêmes et leurs descendants. Les membres de la famille continuèrent à se multiplier et en 1752 plusieurs Blanchard, vraisemblablement des descendants de Guillaume, furent dénombrés parmi les colons de Petitcodiac dont la population se chiffrait à cette époque à plus de 300 habitants.

Maud Hody

AN, Col., B, 27, f.153 ; Col., C11D, 3, ff.225s. ; 4, ff.178–183 ; Section Outre-Mer, G1, 466 (Recensements de l’Acadie, 1671, 1686, 1693, 1698, 1700, 1701 ; copies aux archives de l’université de Moncton).— PANS, MS docs., XX.— Rameau de Saint-Père, Une colonie féodale, I : 239, 243–247, 254, 267–269 ; II : 333–337.— Ganong, Historic sites in New Brunswick, MSRC, V (1899), sec.ii : 316.

Bibliographie générale

Comment écrire la référence bibliographique de cette biographie

Maud Hody, « BLANCHARD, GUILLAUME », dans Dictionnaire biographique du Canada, vol. 2, Université Laval/University of Toronto, 2003– , consulté le 26 juill. 2014, http://www.biographi.ca/fr/bio/blanchard_guillaume_2F.html.

Information à utiliser pour d'autres types de référence bibliographique

Permalien: http://www.biographi.ca/fr/bio/blanchard_guillaume_2F.html
Auteur de l'article:   Maud Hody
Titre de l'article:   BLANCHARD, GUILLAUME
Titre de la publication:   Dictionnaire biographique du Canada, vol. 2
Éditeur:   Université Laval/University of Toronto
Année de la publication:   1969
Année de la révision:   1969
Date de consultation:   26 juillet 2014