DCB/DBC Mobile beta
+

BAUDRY DE LAMARCHE, JACQUES, acquéreur des droits de Lamothe Cadillac [Laumet] à Détroit, procureur des frères Charon en France ; baptisé à Trois-Rivières le 13 septembre 1676, fîls d’Urbain Baudry, dit La Marche, et de Madeleine Boucher ; décédé après 1738, vraisemblablement en France.

On ne possède que très peu de détails concernant la vie de Jacques Baudry de Lamarche. Fils d’un taillandier de Trois-Rivières, il passa en France à une date qui ne nous est pas connue et se fixa à Paris. Vers 1723, il se porta acquéreur des droits que Cadillac détenait sur certaines propriétés à Détroit, soit plusieurs bâtiments en fort mauvais état, un moulin, des bestiaux et une étendue indéterminée de terre, en partie défrichée. Baudry chargea un homme de loi, Véron* de Grandmesnil, de prendre possession de ces biens, mais celui-ci eut bientôt des démêlés avec Philippe de Rigaud de Vaudreuil et Alphonse Tonty au sujet de l’étendue et de l’état général de ces propriétés ; la controverse dura au moins cinq ans. Pendant ce temps, Baudry harcelait le ministre de la Marine de revendications sans cesse répétées, et Grandmesnil porta la cause devant le gouverneur et l’intendant de la Nouvelle-France.

Il s’écoula une dizaine d’années avant que le nom de Baudry fût de nouveau mentionné dans l’histoire de la Nouvelle-France. En 1738, on lui demanda d’assumer les fonctions de procureur général et spécial des frères Hospitaliers de la Croix, communauté fondée à Montréal par François Charon. Il était alors question d’une union entre cette communauté et celle des frères de la Salle ou frères des Écoles chrétiennes. Baudry devait s’occuper du recouvrement des créances et des modalités de la fusion. C’est la dernière fois, à ce que l’on sache, que le nom de Baudry apparaît dans les documents français relatant l’histoire de la Nouvelle-France.

C. J. Russ

AN, Col., B, 46–50 ; Col., C11A, 45–50.— É.-Z. Massicotte, Inventaire des documents et des imprimés concernant la communauté des Frères Charon et l’Hôpital Général de Montréal sous le régime français, RAPQ, 1923–24 : 187.— P.-G. Roy, Inv. ord. int., I : 254, 265.— Tanguay, Dictionnaire, I : 31s. ; II 152. [La confusion de Tanguay au sujet des parents de Jacques Baudry est évidente ; il est certain que Jacques Baudry, fils d’Urbain Baudry, ne s’est jamais marié en Nouvelle-France. c.j.r.]— Ægidius Fauteux, Jacques Baudry de Lamarche, BRH, XXXVII (1931) : 203s.

Bibliographie générale

Comment écrire la référence bibliographique de cette biographie

C. J. Russ, « BAUDRY DE LAMARCHE, JACQUES », dans Dictionnaire biographique du Canada, vol. 2, Université Laval/University of Toronto, 2003– , consulté le 16 avril 2014, http://www.biographi.ca/fr/bio/baudry_de_lamarche_jacques_2F.html.

Information à utiliser pour d'autres types de référence bibliographique

Permalien: http://www.biographi.ca/fr/bio/baudry_de_lamarche_jacques_2F.html
Auteur de l'article:   C. J. Russ
Titre de l'article:   BAUDRY DE LAMARCHE, JACQUES
Titre de la publication:   Dictionnaire biographique du Canada, vol. 2
Éditeur:   Université Laval/University of Toronto
Année de la publication:   1969
Année de la révision:   1969
Date de consultation:   16 avril 2014