DCB/DBC Mobile beta
+

Dans le cadre de l’accord de financement entre le Dictionnaire biographique du Canada et le Musée canadien de l’histoire, nous vous invitons à participer à un court sondage.

Je veux participer maintenant.

Je participerai plus tard.

Je ne veux pas participer.

J'ai déjà participé au sondage.

BLAISE DES BERGÈRES DE RIGAUVILLE, NICOLAS, officier, commandant du fort Niagara, seigneur, né à Estampes (France), en 1679, fils de Raymond Blaise Des Bergères de Rigauville, capitaine, et d’Anne Richard de Goigni ; inhumé dans l’église de Berthier-en-bas (Bellechasse) le Il juillet 1739.

Nicolas Blaise Des Bergères, accompagnant son père en Nouvelle-France, arriva à Québec, vers l’âge de six ans, le 29 juillet 1685. Cadet, il manifesta des aptitudes pour la carrière militaire si bien qu’en 1696 Sa Majesté lui accorda un brevet d’enseigne « pourvu qu’il ayt 18 ans ». Nicolas n’ayant pas atteint l’âge requis, ce n’est qu’en 1698 que Frontenac [Buade*] put le faire recevoir enseigne. En 1703, on le retrouve avec son père alors commandant au fort Frontenac. Peut-être succéda-t-il à celui-ci au commandement du fort Chambly en 1709.

Promu lieutenant en 1726, il commande au fort Niagara de 1730 à 1736. C’est là qu’en juillet 1730 la garnison du fort se révolta contre la discipline de Bergères et le menaça de mort. Les principaux mutins furent conduits à Montréal pour y être jugés. Trois d’entre eux furent condamnés à mort mais s’échappèrent la veille de l’exécution [V. Justinien Durand*]. L’État, reconnaissant l’excellence des services de cet officier actif et fort intelligent, lui décerna le grade de commandant de compagnie, le 20 mars 1736.

Nicolas avait épousé à Québec, le 4 avril 1712, Marie-Françoise Viennay-Pachot, veuve d’Alexandre Berthier fils, fille de François Viennay*-Pachot et de Charlotte-Françoise Juchereau de Saint-Denis. La jeune veuve lui apporta comme dot deux seigneuries : celle de Berthier-en-bas (Bellechasse) où les époux demeurèrent, et celle de Berthier-en-haut (Villemur) qu’ils vendirent à Pierre de Lestage*, marchand de Montréal, le 26 avril 1718. De leur union naquirent neuf enfants, dont Jean-Baptiste-Marie Blaise Des Bergères de Rigauville, officier, qui fut parmi les premiers Canadiens à être appelés au Conseil législatif par Carleton*, en 1775, et Charles-Régis, prêtre et chanoine du chapitre de Québec.

C’est dans sa seigneurie que mourut Nicolas, probablement le 10 juillet 1739. Il fut inhumé le jour suivant dans l’église de Berthier-en-bas.

Marcel Bellavance

AJQ, Greffe de Florent de La Cetière, 10 mars 1712.— AQ, NF, Registres d’intendance, III.— Correspondance de Frontenac (1689–1699), RAPQ, 1928–29 : 301, 317, 344, 363, 368.— P.-G. Roy, Inv. coll. Pièces jud. et not., I : 79 ; Inv. concessions, II.— Royal Fort Frontenac (Preston et Lamontagne).— P.-G. Roy, Les officiers détat-major.— Émile Salone, La colonisation de la Nouvelle-France.— Sulte, Mélanges historiques (Malchelosse), IX.— Ægidius Fauteux, Raymond Blaise, BRH, XXXIII (1927) : 283s.-P.-G. Roy, La famille Viennay-Pachot, BRH, XXI (1915) : 339 ; La seigneurie de Bellechasse ou Berthier, BRH, XXVII (1921) :–65–74.— Benjamin Sulte, Nicolas des Bergères de Rigauville, BRH, VIII (1902) : 249–251.

Bibliographie générale

Comment écrire la référence bibliographique de cette biographie

Marcel Bellavance, « BLAISE DES BERGÈRES DE RIGAUVILLE, NICOLAS », dans Dictionnaire biographique du Canada, vol. 2, Université Laval/University of Toronto, 2003– , consulté le 30 mars 2015, http://www.biographi.ca/fr/bio/blaise_des_bergeres_de_rigauville_nicolas_2F.html.

Information à utiliser pour d'autres types de référence bibliographique

Permalien: http://www.biographi.ca/fr/bio/blaise_des_bergeres_de_rigauville_nicolas_2F.html
Auteur de l'article:   Marcel Bellavance
Titre de l'article:   BLAISE DES BERGÈRES DE RIGAUVILLE, NICOLAS
Titre de la publication:   Dictionnaire biographique du Canada, vol. 2
Éditeur:   Université Laval/University of Toronto
Année de la publication:   1969
Année de la révision:   1991
Date de consultation:   30 mars 2015